Fermé aujourd'hui.

Désordres cranio – mandibulaires

Qu’est-ce qu’un désordre craniomandibulaire?

Ce trouble émane d’une dysfonction des articulations temporo-mandibulaires (ATM). Ces dernières sont situées de chaque côté de la tête, devant les oreilles. Elles sont mobiles et rattachées au crâne par les muscles masticateurs.

Minuscules et très complexes, elles permettent de parler, de bâiller, de mâcher et d’avaler.

Le désordre survient lorsqu’un problème se manifeste au niveau musculaire, osseux ou tissulaire dans la zone de l’ATM. Ce dernier entraîne des douleurs ou une limitation d’ouverture.

Le dépistage d’un trouble de l’ATM

Plusieurs symptômes peuvent orienter le diagnostic vers un désordre temporo-mandibulaire. Dans la mesure où Dr Lévesque suspecte un tel trouble, il vous questionnera plus spécifiquement. Il pourra également effectuer des radiographies pour évaluer la condition de votre articulation.

De la même manière, n’hésitez pas à lui indiquer certaines observations :

  • Ouverture buccale limitée (pour manger ou bâiller)
  • Blocage ou luxation de la mâchoire
  • Claquement, frottement, grincement ou bruits à la mastication ou à l’ouverture de la bouche
  • Douleur localisée à l’avant de l’oreille
  • Douleur ou raideur aux muscles faciaux, au cou ou aux épaules
  • Maux de tête

Expliquer la présence d’un trouble craniomandibulaire

Cette dysfonction peut avoir plusieurs étiologies, dont :

  • Une anomalie héréditaire
  • Une blessure ou un choc à la mâchoire
  • Le bruxisme (serrement ou frottement des dents)
  • La maladie (comme l’arthrite)
  • Le stress
  • De mauvaises habitudes (comme mâchouiller un crayon)

Les pistes de solutions

Après une évaluation consciencieuse de votre condition, Dr Lévesque pourra vous proposer certaines approches qui vous permettront de retrouver le maximum de confort. Il s’assure en tout temps de préférer des solutions conservatrices et accessibles.

Les trucs suivants vous seront d’emblée utiles :

  • Évitez de manger des aliments durs, coriaces ou collants
  • Aux repas, prenez de plus petites bouchées
  • Essayez de limiter l’ouverture de la bouche, même en bâillant
  • Appliquer une compresse chaude sur les muscles endoloris
  • Appliquer une compresse froide sur les articulations douloureuses
  • Massez délicatement les zones musculaires douloureuses
  • Détendez votre mâchoire en laissant un léger espace entre les dents supérieures et celles du bas

Un plan de traitement sur mesure

Un désordre articulaire à la mâchoire ne se manifeste pas de la même façon chez tous les patients et n’a pas nécessairement les mêmes déclencheurs.

Un plan de traitement pourrait inclure de façon non limitative :

  • Des techniques de relaxation
  • Un suivi en physiothérapie, en acupuncture, en ostéopathie ou en posturologie
  • La prise d’antidouleurs ou d’anti-inflammatoires
  • Le port d’une plaque occlusale la nuit
  • La pratique d’exercice de « biofeed-back » le jour
  • L’équilibration de la dentition